logo3




KOBO se traduit en « Lingala »: (langue parlée au Congo RDC) par la couleur noire ou l’Homme noir.
Le concept du KOBO repose sur l’idée fondamentale de conjuguer l’art de la table à celui de la vie au travers des saveurs, du partage et de la convivialité.
Vous recevoir au KOBO sera chaque jour un voyage que nous ferons ensemble.
Nous vous accompagnerons au cours de chaque escale gustative, afin d’éveiller vos sens à notre belle culture culinaire.


Osez la différence! Elle est tellement enrichissante.


« Doit-on dire un noir ou un homme de couleur. Tout ceci n’est pas clair ». Serge Gainsbourg.

Côté cuisine, nous vous inviterons à une expérience gustative pour certains, à un bond dans le temps ou un retour au pays natal pour d’autres…
Les plats traditionnels d’Afrique noire sont revisités avec finesse et subtilité.
Vous trouverez à la carte…
- La déclinaison de Ceebu yapp (riz à la viande de bœuf) ;
- L’incontournable Poulet à la moambe façon Mama koko ;
- Le Saka-saka ou Pondu (feuilles de manioc pilées) ;
- Le Capitaine aux petits légumes cuit dans sa feuille de bananier.
Pour nos amis végétaliens, quelques plats élaborés: terrine de graines de courge, lentilles aux légumes et lait de coco…


Le midi nous proposons un Lunch à 13€, varié et allégé composé d’un plat et café ou thé gourmand, le petit plus, nos patisseries sont faites maison.


Selon nos traditions tous les plats sont mis en centre de table. On mange ensemble les différents plats, ainsi chacun de nos convives déguste, decouvre, partage et s'initie à la diversité de nos spécialités.



Le concept novateur du KOBO: Un cadre élégant, une décoration dépaysante, des saveurs surprenantes.

Un lieu de découvertes musicales et artistiques: concert d’ambiance deux fois par mois et expositions d’artiste tout au long de l’année.

Bientôt un concept store unique à Waterloo où vous trouverez des produits culinaires d'Afrique centrale tels que des objets de décoration, des épices, condiments et autres découvertes gustatives qui raviront tant les connaisseurs que les néophytes; mais aussi de la vaisselle, des plats et même des objets d'art africain. 

image1   image2   image3